Aller au contenu principal

Nouvelle grille de salaires au 1er janvier 2015

Hausse du Smic de 0,8% au 1er janvier.
Hausse du Smic de 0,8% au 1er janvier.
© Réussir

Le Smic a augmenté automatiquement de 0,8% au 1er janvier et n’a pas bénéficié de coup de pouce gouvernemental vu le contexte économique.
Le taux horaire est désormais de 9,61€, ce qui représente 1 457,55 € brut mensuel pour 151,67 heures de travail.
Dans ce contexte, les syndicats de salariés et la délégation patronale menée par Jean-Michel Monneau  se sont retrouvés le 14 janvier pour négocier les nouvelles grilles de salaires pour la convention polyculture élevage des Deux-Sèvres.
Ces grilles correspondent à des minima. En conséquence, aucun salarié ne doit percevoir un taux horaire en deçà du taux mentionné dans la grille et correspondant à son coefficient. A contrario, les employeurs ont toute latitude pour rémunérer au-delà de ces bases les salariés, reconnaissant ainsi leurs compétences.
Concernant les entrepreneurs de travaux agricoles, rattachés à la convention de la Vienne, la grille sera normalement renégociée le 30 janvier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité