Aller au contenu principal

Objectif autonomie alimentaire pour le Redcap

Jeudi 13 avril, la journée de printemps des éleveurs et des techniciens Redcap s’est déroulée à Blou, dans le Maine-et-Loire, avec comme sujet principal l’autonomie alimentaire et la valorisation des prairies en élevage caprin.

57 % de la ration sont distribués sous forme de fourrages, 
totalement autoproduits sur l’exploitation.
57 % de la ration sont distribués sous forme de fourrages,
totalement autoproduits sur l’exploitation.
© N.C.

Le Gaec des Huttes, visité durant la journée Redcap du 13 avril, est un parfait exemple de performance alimentaire. Dès 2006, l’autoconsommation a été placée au cœur des objectifs de la structure tenue par Laurent et Marie Ruau. En effet, l’autonomie alimentaire de l’élevage est de 76 %. L’autonomie fourragère est totale, avec une valorisation des luzernières importante.
22 hectares sont ainsi consacrés à la luzerne et chaque coupe d’enrubannage est analysée afin d’optimiser la période de distribution en fonction des besoins de production laitière. La luzerne fait partie intégrante des aliments choisis, et ce depuis 1986, en raison de sa richesse en protéines, qui aide pour la rumination et lors des périodes de mise bas. Les modes de récolte (enrubannage et foin) et l’implantation de cultures fourragères en dérobée permettent de distribuer 57 % de la ration sous forme de fourrages.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité