Aller au contenu principal

Bovins bio
Obligation d’accès à l’extérieur, les éleveurs bio sommés de s’adapter

Dès 2021, les veaux en élevage bio devront avoir accès à une aire d’exercice en plein-air. Idem pour les bovins en finition dès 2022. Ces nouvelles règles nécessiteront de faire des choix dans l’aménagement des bâtiments et la conduite de troupeau.

Dans le règlement AB, l’accès aux pâturages est obligatoire pour tous les herbivores dès que les conditions le permettent. La loi prévoit de cadrer ces conditions, au 1er janvier 2021, pour que les veaux aient accès à l’air libre dès leur plus jeune âge.
© Anne Frintz

Veaux, vaches, cochons : tout le monde dehors ! Voilà en substance ce vers quoi pousse la société, et l’INAO est en passe de figer dans le marbre la nouvelle règle pour le logement des veaux, en filière bio. A partir du 1er janvier 2021, les éleveurs devront s’être mis en conformité en choisissant la solution la plus adaptée à leur situation : ouvrir un espace adjacent à la nurserie avec une partie découverte (et ouverte sur 3 côtés), créer des igloos avec courette extérieure, donner accès à un enclos herbagé, élever les jeunes veaux avec des vaches nourrices sous condition d’un accès au pâturage ou à une aire d’exercice… « Ou abandonner l’élevage ! », lance un éleveur laitier lors de la réunion d’information organisée par Bio Nouvelle-Aquitaine sur la ferme d’Alexis Aminot, à Tessonière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité