Aller au contenu principal

OMC: la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala élue directrice générale

Ngozi Okonjo-Iweala
© IMF archives

Comme annoncé, le Conseil général de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) a nommé par consensus, le 15 février, la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala au poste de directrice générale. Ancienne patronne de la Banque mondiale et ministre des Finances, elle est la première femme et la première personnalité africaine à la tête de l’institution genevoise. À cette occasion, celle-ci a indiqué qu’«une OMC forte est essentielle si nous voulons nous remettre pleinement et rapidement des ravages causés par la pandémie de Covid-19».

Il est possible collectivement de rendre l’OMC plus agile et mieux adaptée aux réalités d’aujourd’hui».

Cette décision fait suite à des mois d’incertitudes en raison du refus par les États-Unis de Donald Trump de soutenir sa candidature. Mais le retrait de sa rivale sud-coréenne Yoo Myung-hee et le soutien appuyé par le nouveau président américain, Joe Biden, ont finalement accéléré le processus de désignation. En pleine crise sanitaire, celle qui prend les rênes d’une institution très affaiblie, devra ainsi faire face à différents enjeux de taille, notamment le blocage de l’organe de règlement des différends de l’OMC par Washington ou encore la rivalité commerciale entre les États-Unis et la Chine. Sur le volet agricole, en vue de la 12e Conférence ministérielle, des sujets cruciaux devront être approfondis concernant les soutiens internes distorsifs, l’accès aux marchés, les restrictions à l’exportation ou encore les mécanismes de sauvegarde spéciale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité