Aller au contenu principal

Onze années de contrôle pulvérisateurs pour un parc toujours plus efficace

Depuis onze ans, la chambre d’agriculture a réalisé plus de 3 000 contrôles de pulvérisateurs. Une expérience et une base de données exceptionnelle qui permettent de connaître parfaitement les équipements du parc actuel.

© CA79

Le parc contrôlé depuis 2009 est composé à 90 % de pulvérisateurs en grandes cultures, dont 7 % d’automoteurs, 49 % de traînés et 41 % de portés. Les appareils en arboriculture et en viticulture représentent 6 % des contrôles. On comptabilise également sur ces onze années des contrôles des unités de traitement de semences, quelques désherbineuses et autres pulvérisateurs installés sur des semoirs monograines. L’âge moyen du parc contrôlé atteint une vingtaine d’années. Les appareils les plus vieillissants sont les pulvérisateurs portés avec 24 ans d’ancienneté sur les onze années. Mais la réalité du parc est plus jeune à ce jour, car un certain nombre de matériels ont été abandonnés ou remplacés depuis leur premier contrôle et les pulvérisateurs les plus récents, qui ont moins de 5 ans, n’ont pas encore été contrôlés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Restaurateurs et éleveurs réunis autour de mêmes valeurs
La société Dénoues a créé une marque pour restaurer le lien entre amoureux de bonne viande. L’idée ? Que l’éleveur sache où part…
Publicité