Aller au contenu principal

Ovins : les parasites internes de saison

À l’automne, la petite douve peut perturber la mise-bas des brebis. La grande douve, elle, se développe en zone humide.

© Ciirpo

Si les strongles gastro intestinaux peuvent imposer un traitement dès la fin du printemps, l’haemonchus (le plus redoutable d’entre eux) aime la chaleur et l’humidité. Ce parasite est surtout présent en été. Le ténia induit des baisses de performances et de la mortalité exclusivement sur les animaux sensibles, c’est-à-dire pâturant depuis moins de quatre mois. Au-delà, ils sont immunisés.

Les premiers effets de la petite douve se font surtout ressentir en automne. Logée dans les canaux biliaires, elle nuit au bon fonctionnement de la digestion. Il est donc particulièrement important que les brebis en soient débarrassées un mois et demi avant la mise-bas. Par ailleurs, certains médicaments n’éliminent que les larves de plus de huit semaines. Il est donc normal de retrouver des œufs dans les analyses de crottes après un traitement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Des panneaux photo, oui, mais lavés une à deux fois par an
Le développement du photovoltaïque ne se dément pas, sur les bâtiments agricoles mais pas seulement. Avec sa société Photon…
Publicité