Aller au contenu principal

LGV
Par la concertation, ils cherchent à assainir la cohabitation

A la demande de Jean-Luc Audé, représentant de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres, les responsables des entreprises œuvrant pour la LGV ont rencontré une délégation d’agriculteurs. Il s’agissait de faire le point sur les gênes occasionnées par le chantier.

Environ 150 personnes missionnées par la société Razel Bec travaillent sur le lot 8 de la ligne LGV.
Environ 150 personnes missionnées par la société Razel Bec travaillent sur le lot 8 de la ligne LGV.
© G. R.

Le petit chemin s’est transformé en talus. « Je l’emprunte, mais ce n’est pas sans risque », explique Fabrice Flamé. En quelques mois la petite voie communale où l’agriculteur circulait par le passé sans contrainte, n’est plus. Fermée à la circulation par arrêté communal, elle est aujourd’hui dédiée au bon déroulement des travaux de la ligne à grande vitesse (LGV) en construction aux abords de Sauzé-Vaussais. « J’ai une parcelle de maïs de part et d’autre de la LGV. Nous entrons dans la période d’irrigation. Tous les cinq jours, je dois changer l’enrouleur de champ. Il faut trouver une solution », appelle l’exploitant.
Ce mardi 24 juillet dans les locaux provisoires de l’entreprise Razel Bec implantés à proximité du chantier du lot 8 (traversant les communes de Plibou et de Sauzé-Vaussais), Jean-Luc Audé, au titre de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres, initiait une rencontre entre les exploitants agricoles et les opérateurs à l’œuvre. Une demande reçue avec beaucoup d’attention par les directeurs de Razel Bec, entreprise de BTP en charge de l’exécution des travaux de terrassement et d’assainissement et de Coséa, structure chargée de la conception et de la construction de la ligne. Chacun sait qu’il doit composer avec l’autre. Entre les riverains du chantier et les conducteurs de travaux les échanges sont nécessaires. Leur franchise garantit la qualité de la cohabitation.

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les poulaillers, une option toujours prisée
Pour sécuriser une trésorerie ou pérenniser un emploi, de nombreux exploitants montent des ateliers volailles en parallèle de…
Publicité