Aller au contenu principal

Cuma
Partage de points de vue sur l’emploi entre cumistes

La main-d’œuvre diminue dans des exploitations toujours plus grandes. La FDCuma pose la question de l’emploi partagé. La prestation de service global, matériel et main-d’œuvre, pourrait être l’avenir du mouvement cumiste.

Le thème de l’emploi a occupé la majeure partie de la dernière assemblée générale de la FDCuma.
Le thème de l’emploi a occupé la majeure partie de la dernière assemblée générale de la FDCuma.
© C. P.

«On ne gère pas des hommes comme on gère des machines », affirme l’un des participants au débat sur l’emploi, introduit par la FDCuma lors de son assemblée générale. Vendredi 7 décembre, à Largeasse, la salle comble partageait le constat fait par la FDCuma de l’Aveyron. L’augmentation de la taille des fermes, la diminution de la main-d’œuvre familiale placent de nombreuses exploitations, un tiers dans ce département d’élevage du Sud-Ouest, en situation critique quant à la gestion du temps de travail.
« Dans notre Cuma, nous avons un salarié, poursuit un exploitant dans la salle. Aujourd’hui, la pérennité de ce poste n’est pas menacée par un manque d’activité. En revanche, elle l’est par les difficultés que rencontre notre groupe à gérer du personnel », alerte-il. La gestion des ressources humaines est une compétence dont les agriculteurs ne se sentent pas naturellement dotés. « La FDCuma ne pourrait-elle pas porter tous ces emplois nécessaires aux exploitations ? », poursuit-on dans les rangs de l’assemblée.

Lire la suite en page 7 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
La CLS pose les briques d’une meilleure valorisation
Début septembre, la coopérative laitière de la Sèvre (CLS) a sorti un nouveau produit visant à sécuriser le revenu des éleveurs…
L’économie de gaz à effet de serre, un nouveau revenu à aller chercher
Alors que les exploitations cherchent à être les plus vertes possibles tout en améliorant leurs coûts de production, la vente de…
Publicité