Aller au contenu principal

Syndical
Pas de champs de blé du nord au sud de la France

A Bressuire, les éleveurs appelaient vendredi dernier la grande distribution à revoir ses positions sur les prix. Sans revalorisation de leurs produits, ils ne pourront faire face à l’augmentation du prix des matières premières.

A Bressuire, les manifestants ont tenu le barrage jusqu’à midi.
A Bressuire, les manifestants ont tenu le barrage jusqu’à midi.
© C. P.

Sur le barrage, ce vendredi 28 septembre, les éleveurs ont fait face à toutes sortes de réactions. Contraints de faire demi-tour, les clients du magasin Carrefour Market, cible de l’action syndicale du jour, perdaient pour un certain nombre le sourire. Les explications de Guy-Gérard, Thierry, Frédéric et les autres, sur le piquet de grève dès 8 h 45, ont parfois permis d’adoucir les rancoeurs. Parfois non. « Il faut bien comprendre que c’est l’avenir du milieu rural qui se joue en ce moment », pose Alexis Baillargeau, président de la section avicole de la Fnsea 79. « Ne voir qu’un champ de blé du nord au sud de la France, est-ce notre souhait ? ». Entouré de ses confrères des filières ovine et cunicole, le syndicaliste rappelle cette indiscutable réalité : « Quand un exploitant décide de diminuer ou d’arrêter une production animale, il n’y revient jamais ». Or, alertent les porte-parole de la centaine de militants mobilisée ce matin, l’agriculture, et particulièrement l’élevage, est l’un des derniers bastions de la dynamique économique rurale. L’artisanat, le commerce, l’industrie, souvent ont capitulé. Les clients de l’enseigne Carrefour interpellés par l’action du vendredi 28 septembre, « doivent appréhender l’enjeu pour les territoires. Si l’élevage disparaît, de nombreux emplois en milieu rural disparaîtront également ».

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité