Aller au contenu principal

Création de label
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs

Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager. Pour eux, la prairie est un système d’exploitation cohérent et vertueux, qui améliore in fine la saveur de la viande.

Pour leur label, Jean-Christophe Réau, Nicolas Paillier, Sébastien Quinault (de gauche à droite) et Rémi Laugier (absent ce jour) ont décidé de mettre au pluriel le terme « Pâtures » car les prairies présentent pour eux de multiples richesses à valoriser.
© CH.P

Ils en conviennent avec le sourire : ils passent un peu pour des hurluberlus avec leur projet, mais cela n’enlève rien à la force de leurs convictions. En créant il y a un an le label Pâtures & Papilles – dont le cahier des charges a vocation à être validé par un organisme certificateur – Nicolas Paillier, Sébastien Quinault, Jean-Christophe Réau et Rémi Laugier souhaitaient concilier des vertus de santé animale, de respect environnemental et de diététique humaine (l’alimentation du bétail uniquement à l’herbe favorisant la prédominance des oméga 3 dans la viande, sa maturation et sa conservation). « Comme pour le vin, la viande est de moins en moins consommée, mais de façon plus qualitative, expose Nicolas Paillier, éleveur à Gourgé. Il est temps de réinventer le système.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité