Aller au contenu principal

Phytos : le gouvernement publie l'arrêté Abeilles révisé

© Terres Inovia

Le gouvernement a publié, le 21 novembre, le nouvel «arrêté Abeilles» qui étend aux fongicides les restrictions d'usage en vigueur durant les périodes de floraison et précise les conditions d'utilisation de l'ensemble des phytos (fongicides, insecticides, acaricides herbicides) utilisables durant cette période.

Si le produit est autorisé par l'Anses pour un usage en période de floraison, «le traitement doit, sauf cas particulier, être réalisé dans les deux heures qui précèdent le coucher de soleil et dans les trois heures qui suivent le coucher de soleil», selon l'arrêté du ministère de l'Agriculture, dont l'entrée en vigueur est fixée au 1er janvier 2022. 

La publication intervient au lendemain de la présentation par les ministères de l'Agriculture et de la Transition écologique des grandes lignes du plan pollinisateurs. Ce plan avait été promis en 2020, après que le gouvernement avait annoncé la réintroduction temporaire des insecticides néonicotinoïdes pour la culture de betteraves.

Ce plan, poursuivent les ministères, sera doté «d’au moins» 115 M€ sur cinq ans. L'enveloppe proviendra «de la Pac, du plan Ecophyto, et d’appels à projets de l’Agence nationale de la recherche», détaillent les ministères, espérant des financements complémentaires des entreprises ou des collectivités.

Pas de grande surprise sur le fond : suite au 17 000 contributions reçues dans le cadre de la consultation publique, «nous n’avons pas revu l’architecture du plan», précise-t-on dans les cabinets.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité