Aller au contenu principal

Plaidoyer d'Emmanuel Macron pour l'approche «Une seule santé»

One health
© DR

Le président Emmanuel Macron a appelé le 8 décembre à une «coopération internationale» sur la «santé du vivant», réconciliant «santé humaine, animale et celle de l'environnement», afin de prévenir de futures épidémies. «La pandémie mondiale est une sonnette d'alarme», a déclaré le président dans un discours filmé et pré-enregistré, diffusé en clôture des "agritalks", une série de conférences scientifiques menées par le réseau de réflexion sur l'avenir de l'agriculture Planet A.

Ses propos interviennent après l'annonce le 12 novembre lors du Forum de Paris pour la Paix, de la création d'un conseil international d'experts de haut niveau baptisé "Une seule santé" ("One health") - sur le modèle du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) - sous l'égide notamment de plusieurs agences de l'ONU (OMS, FAO) et de l'organisation internationale de la santé animale (OIE), basée à Paris.

Dans la «chaîne biologique» qui unit la «santé des hommes, des animaux et des écosystèmes», les agriculteurs sont les «garants de la santé du vivant», a déclaré le président, en estimant nécessaire une «approche transversale qui englobe santé publique, santé animale, et santé de la planète à toutes les échelles, locales, nationales, et planétaires».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité