Aller au contenu principal

Sèvre niortaise
Plantation des premières haies du projet de réserves de substitution

Les agriculteurs engagés dans le projet de création de réserves de substitution sur le bassin de la sèvre niortaise proposent, au terme d'une matinée de plantation de haies, un temps de convivialité et d'échange. 

Photo d'archive - Le protocole d'accord pour les réserves de substitution a amené les différentes parties prenantes à échanger pour trouver des compromis.
© CA 17-79

Sur le bassin versant de la Sèvre niortaise, les premiers engagements des agriculteurs irrigants se dessinent. Samedi 7 mars 2020 à 10h à Mauzé sur le Mignon, sur l’exploitation de l’Earl Baudouin, auront lieu les premières plantations de haies. Ces mises en terre donnent le point de départ aux actions en faveur de la biodiversité aquatique et terrestre auxquelles les exploitants agricoles se sont engagés en signant le protocole d'accord pour les réserves de substitution. 

Parallèlement à ces premières réalisations, les agriculteurs engagés dans le projet de création de ressources sur ce territoire du sud Deux-Sèvres réalisent les diagnostics d'exploitation. Dans chaque ferme des pistes de progrès seront identifiées. Les pratiques agricoles évolueront alors que l'accès à l'eau sera assuré par la création des retenues. 

Afin que chacun puisse prendre connaissance des réalités de ce projet, la matinée du 7 mars se terminera par un apéritif au cours duquel les agriculteurs prendront le temps de répondre aux questions des riverains ou toute personne en recherche d'informations. 

 

Faites vous connaitre en contactant Christine au 05 49 77 18 56 ou en adressant un mail à christine.gendet@deux-sevres.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité