Aller au contenu principal

On a testé pour vous
Plongée dans les mystères du Château des Énigmes

Aux portes de Pons, cette ancienne demeure à l’histoire originale embarque depuis plus de vingt ans parents et enfants dans une chasse au trésor haute en couleurs.

L’aventure se découvre en famille, à travers 27 jeux et défis dispersés dans le parc et le château.
© Château des Enigmes

En Charente-Maritime, si vous voulez des pirates, ne les cherchez pas en mer mais à l’intérieur des terres ! Et plus précisément à Pons, où ils ont investi depuis quelques années le château d’Usson. C’est dans le cadre insolite de ce bel édifice de style Renaissance que les moussaillons en tout genre peuvent partir à la chasse au trésor du flibustier Jack Rackham, aventure dans laquelle je me suis lancé.

Avant de partir à l’abordage, il faut se saisir de son arme secrète : le Pass’Énigmes, remis à l’accueil du site. C’est dans ce petit carnet de bord qu’il faudra noter, pas à pas, les indices recueillis au cours d’un périple de 2 à 3 heures débuté dans le parc du Château des Énigmes.

Pour obtenir ces indices, il faut se préparer à vivre quelques épreuves de pirates : hisser des coffres hors de l’eau à l’aide d’un treuil, faire et défaire des nœuds de marin, utiliser la longue-vue, emprunter quelques passages plus acrobatiques…

Un peu enfantin, dites-vous ? « C’est un parc familial », estime plutôt Fanny Karman, assistante de gestion du site. « Les parents peuvent jouer aussi ! » Et leur présence est même indispensable lors de quelques épreuves d’observation et de réflexion… Comme lorsqu’il faut, par exemple, reconnaître les statues ornant la façade de la bâtisse pour trouver l’intruse.

Les infos pratiques : ouvert tous les jours, de 10 h à 19 h (avril-juin) / 20h (juillet-août) / 18h (septembre-novembre) jusqu’au 7 novembre. Durée moyenne de visite : 3 h. Tarifs : 16 € pour les +12 ans, 13 € de 4 à 12 ans, gratuit pour les moins de 4 ans.

Un cadre séduisant

Et les plus grands peuvent aussi apprécier le cadre. Les dessins, omniprésents, réalisés par le dessinateur local Nicolas Tabary, nous immergent dans un univers ‘‘bédéesque’’ haut en couleurs, renforcé par l’animation sonore créée autour de chaque épreuve. Quant à l’écrin, le château lui-même, il séduit autant qu’il fascine avec ses nombreux détails : ici, des motifs en alvéoles qui semblent naturels, là, de mystérieuses inscriptions latines…

La bâtisse, qui a été déplacée au XIXième siècle pierre par pierre, s’est alors vue agrémentée de quelques fantaisies et d’un jardin d’hiver agrémenté d’arches commandées à Gustave Eiffel lui-même, excusez du peu. « On ne voulait pas faire une visite commentée, mais un parcours original », assure ma guide. Un pari réussi, au point que le concept inauguré ici en 1999 a été décliné à la sauce Mousquetaires dans les Pyrénées-Atlantiques et sur le thème médiéval dans le Loir-et-Cher.

Une fois ce tour des lieux terminé, il faut vérifier ses réponses. Des bornes interactives sont à disposition du public, qui peut aussi télécharger sur smartphone l’application permettant de valider son parcours. Seule concession du Château aux écrans tenus à l’écart pendant le reste de la visite. Et le diplôme remis aux pirates victorieux est bel et bien physique, lui ! Un beau souvenir pour clôturer la visite.

Un dernier argument ? « Les entrées payées pour le parcours de jeu contribuent à financer la restauration du château », glisse Fanny Karman. S’amuser tout en agissant pour le patrimoine : une combinaison gagnante !

Pour prolonger le séjour

tourisme deux-sèvres charente maritime chateau des énigmes
Le Château des Énigmes propose également un ‘‘escape game’’ ou jeu d’évasion, « le premier situé dans un monument historique » comme le revendiquent ses créateurs. Des équipes de 2 à 6 joueurs, à partir de 6 ans (avec là aussi présence obligatoire d’un adulte) peuvent découvrir deux salles dans le style du XIXième siècle, remplies d’énigmes qu’ils devront résoudre dans un délai d’une heure. Et pour ceux qui veulent vivre toutes ces aventures sur plusieurs jours, le château propose également cinq hébergements, pour deux à cinq personnes. Petit détail : au lieu de chambres, il s’agit de cabanes à thèmes, perchées dans les arbres du parc ! Plus d’infos : escape-game-17.com / sur-un-arbre-perche.com

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité