Aller au contenu principal

Intempéries
Pluies orageuses : prévoir un binage pour casser les croûtes de battance

De très fortes pluies orageuses ont à nouveau fortement impacté des cultures déjà fragilisées. Parmi les cultures les plus à risque : les céréales de printemps, dont les semis ont été particulièrement nombreux et tardifs cette année, et les maïs.

L’impact sur le développement des cultures dépend de la durée de la submersion. Au-delà de 48 h, les chances de reprise sont minces, surtout pour les maïs les plus jeunes.
© Arvalis - Institut du végétal

L’épisode pluvieux du week-end du 9-10 mai, spectaculaire de par son intensité, (localement plus de 100 mm, voire de la grêle), a de nouveau provoqué un engorgement des sols. En conséquence, de nombreuses parcelles se retrouvent totalement ou partiellement ennoyées.

Concernant les maïs, l’excès d’eau est comparable à une sécheresse, la culture n’est plus en mesure d’assurer ses échanges respiratoires et s’asphyxie. Le pronostic est fonction de la durée de l’ennoiement et du stade de la culture : au-delà de 48 h de submersion totale, les chances de reprise de la culture sont infimes, notamment pour les maïs les plus jeunes (levée à 2-3 feuilles), qui peuvent dépérir rapidement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité