Aller au contenu principal

Lait de vache
Plus 5,7% pour le prix du lait de vache au deuxième trimestre

Le Criel Charentes-Poitou, réuni mardi 4 mai à Surgères, s’est mis d’accord sur le prix du lait calé pour le deuxième trimestre 2010. La recommandation nationale de +5,7% fait école.

Selon Christophe Limoges (à gauche), la recommandation régionale préfigure un accord sur le prix du lait à partir du 1er juillet.
Selon Christophe Limoges (à gauche), la recommandation régionale préfigure un accord sur le prix du lait à partir du 1er juillet.
© DR

 

Trois sujets principaux étaient à l’ordre du jour du groupe de travail de l’interprofession laitière Charentes-Poitou : la grille de saisonnalité, le prix du lait du deuxième trimestre et la grille de qualité cellulaire du lait.

 

Aller vers une saisonnalité 

des paiements avoisinant les 20 €

Toutes les familles de l’interprofession laitière de Charentes-Poitou s’accordent sur la nécessité de redonner une cohérence à la grille de saisonnalité du prix du lait. C’est en effet un enjeu partagé par tous les acteurs que de travailler à une plus grande régularité des livraisons sur l’année. Des simulations faites par les différentes familles conduisent à envisager d’aller vers une saisonnalité des paiements avoisinant les 20 € en plus ou en moins sur le prix de base selon les périodes : une majoration en été, où la collecte est la plus faible, et une minoration au printemps, période la plus abondante. Les familles ont choisi d’affiner les chiffres afin d’arriver à une grille définitive validée en Criel plénier pour le début de l’été. Il est envisagé une application progressive de cette nouvelle grille de saisonnalité afin de permettre à l’ensemble de la filière de s’adapter.

Sur le prix du lait, les familles de l’interprofession ont décidé de suivre les indicateurs du Cniel à +5,7%. Dans le même temps, le Criel  a décidé de mettre en œuvre progressivement la grille de saisonnalité qui impacte le prix du second trimestre à la baisse, qui sera compensée par une hausse sur le troisième trimestre. Les familles de l’interprofession se sont donc arrêtées sur les chiffres suivants pour le second trimestre : 267 € en avril et mai et 285 € en juin (prix de base, tank laiterie, hors prime et flexibilité).

Pour la grille de paiement des cellules, le Criel a poursuivi ses discussions, dans l’objectif partagé par toutes les familles, d’aboutir à un système incitatif à l’amélioration de la qualité cellulaire du lait.

 


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Congrès FNSEA, Organisation, Niort, Deux-Sèvres, Acclameur
La Fnsea s’implique pour que vive la ruralité
Plus de 1000 membres du réseau Fnsea sont attendus à Niort pour le congrès de l’organisation nationale. Initialement programmé en…
Claustration des volailles dans une quarantaine de communes du sud Deux-Sèvres
Après un cas dans les Ardennes, la claustration des volailles est imposée depuis vendredi 10 septembre dans les zones à risque…
Publicité