Aller au contenu principal

Lait de vache
Plus 58 euros aux 1000 litres : une hausse sans précédent

Après cinq ans de baisse, le prix du lait repart à la hausse en 2007. + 58 euros aux 1000 litres au quatrième trimestre, soit 19 euros sur l’année.

Une hausse du prix du lait payé au producteur «record» de 58 euros/1 000 litres a été validée le 18 septembre lors d’une réunion de l’interprofession laitière (Cnil). Cette hausse résulte de l’examen des résultats des indicateurs économiques de la filière française et européenne dans le cadre d’un accord établi en janvier 2006.
La FNPL prend acte de cette évolution qui « provient d’une situation très tendue sur les marchés en Europe, et tout particulièrement en Allemagne ». Le syndicat estime que « la hausse enregistrée ce jour était totalement indispensable ». Pour la FNPL, « l’évolution favorable de cette deuxième partie de l’année 2007, et des prévisions pour 2008, sont de nature à redonner confiance aux producteurs de lait, confrontés à une forte hausse de leurs charges ».
Cette hausse est la quatrième consécutive en 2007 : + 3,71 au 1er trimestre, + 1,30 pour le deuxième trimestre, + 13,23 au 3e trimestre. Avec les 58 euros pour 1000 litres au quatrième trimestre, sur l’année, elle s’élève à 19 euros pour 1000 litres.

Encourageant pour les éleveurs et les jeunes qui s’installent
Christophe Limoges, président de la section lait de vache de la FDSEA, se félicite de cette évolution. Il y voit « un signe encourageant des entreprises » pour les éleveurs et les jeunes qui veulent s’installer.
Toutefois, alors que les marchés restent très tendus, il invite les éleveurs à la prudence et dans un premier temps à reconstituer leur trésorerie. Il souligne en effet que cette hausse fait suite à cinq années de baisse du prix du lait et que « aucun expert ne prévoyait cette hausse en début d’année ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
HVE : entre bio et conventionnel, la voie du milieu
Simple logo de plus ou réelle opportunité pour les agriculteurs, la Haute valeur environnementale (HVE) progresse dans le paysage…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Publicité