Aller au contenu principal
Font Size

Plus de la moitié des céréaliers en perte après une moisson « catastrophique » (AGPB)

© DR

55% des céréaliers ne dégageront « probablement aucun revenu en 2020 », a estimé le 8 septembre l’AGPB (producteurs de blé), qui demande un plan d’urgence après « une moisson catastrophique ». Le résultat courant avant impôts (après MSA) des exploitations de céréales et oléoprotéagineux s’établit à -1 000 € en valeur médiane, amplifiant une « situation tendue depuis huit ans », d’après le secrétaire général Philippe Heusèle. En cause, les aléas climatiques, la perte de moyens de production, la déclinaison française de la Pac. L’AGPB réclame des mesures exceptionnelles pour tous les producteurs : une avance sur les aides Pac à hauteur de 80% dès le 15 octobre ; la possibilité d’opter pour le calcul des cotisations sociales sur une base annuelle ; une dérogation concernant la levée des cultures intermédiaires pour toucher les aides Pac. Dans les zones sinistrées : un dégrèvement de 50% de la TFNB (taxe foncière sur le non-bâti). Enfin pour les producteurs les plus touchés: la mise en place de cellules de crise dans les départements et le déblocage du fonds d’allégement des charges ; un accès au PGE (prêt garanti par l’Etat) ; un abondement au Fonds action sanitaire et social de la MSA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité