Aller au contenu principal

Enseignement public
" Plus variée, plus ouverte, l'agriculture change "

Respectivement directeurs du Centre de formation de Melle-Niort et du Campus des Sicaudières de Bressuire, Benoît Dieltiens et Jérôme Jacques nous livrent leur vision des mutations de l’agriculture. Pour eux, le salariat agricole est une piste d’avenir.

Jérôme Jacques (à gauche) et Benoît Dieltiens mettent en avant la diversité des formations de leurs établissements, portes ouvertes à de nombreux débouchés.
© Chloé Poitau

Au terme d’une année de crise, comment se portent vos établissements ?

Benoît Dieltiens : En septembre 2020, nous avons accueilli 29 élèves de plus (contre une baisse de 52 élèves dans l’enseignement agricole public au niveau régional). Avec près de 300 élèves et étudiants à Melle et Bressuire (auxquels s’ajoutent 250 apprentis), et 200 à Niort, nos lycées restent à taille humaine. Ces effectifs, le respect des règles sanitaires, la confiance des familles et des enseignants ont permis de maintenir jusqu’ici 100 % des cours en présentiel. Nous avons continué de dédoubler nos classes, une politique que nous pratiquions déjà avant la Covid-19, pour une meilleure qualité de formation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité