Aller au contenu principal

Enseignement public
" Plus variée, plus ouverte, l'agriculture change "

Respectivement directeurs du Centre de formation de Melle-Niort et du Campus des Sicaudières de Bressuire, Benoît Dieltiens et Jérôme Jacques nous livrent leur vision des mutations de l’agriculture. Pour eux, le salariat agricole est une piste d’avenir.

Jérôme Jacques (à gauche) et Benoît Dieltiens mettent en avant la diversité des formations de leurs établissements, portes ouvertes à de nombreux débouchés.
© Chloé Poitau

Au terme d’une année de crise, comment se portent vos établissements ?

Benoît Dieltiens : En septembre 2020, nous avons accueilli 29 élèves de plus (contre une baisse de 52 élèves dans l’enseignement agricole public au niveau régional). Avec près de 300 élèves et étudiants à Melle et Bressuire (auxquels s’ajoutent 250 apprentis), et 200 à Niort, nos lycées restent à taille humaine. Ces effectifs, le respect des règles sanitaires, la confiance des familles et des enseignants ont permis de maintenir jusqu’ici 100 % des cours en présentiel. Nous avons continué de dédoubler nos classes, une politique que nous pratiquions déjà avant la Covid-19, pour une meilleure qualité de formation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité