Aller au contenu principal

Enseignement public
" Plus variée, plus ouverte, l'agriculture change "

Respectivement directeurs du Centre de formation de Melle-Niort et du Campus des Sicaudières de Bressuire, Benoît Dieltiens et Jérôme Jacques nous livrent leur vision des mutations de l’agriculture. Pour eux, le salariat agricole est une piste d’avenir.

Jérôme Jacques (à gauche) et Benoît Dieltiens mettent en avant la diversité des formations de leurs établissements, portes ouvertes à de nombreux débouchés.
© Chloé Poitau

Au terme d’une année de crise, comment se portent vos établissements ?

Benoît Dieltiens : En septembre 2020, nous avons accueilli 29 élèves de plus (contre une baisse de 52 élèves dans l’enseignement agricole public au niveau régional). Avec près de 300 élèves et étudiants à Melle et Bressuire (auxquels s’ajoutent 250 apprentis), et 200 à Niort, nos lycées restent à taille humaine. Ces effectifs, le respect des règles sanitaires, la confiance des familles et des enseignants ont permis de maintenir jusqu’ici 100 % des cours en présentiel. Nous avons continué de dédoubler nos classes, une politique que nous pratiquions déjà avant la Covid-19, pour une meilleure qualité de formation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Des panneaux photo, oui, mais lavés une à deux fois par an
Le développement du photovoltaïque ne se dément pas, sur les bâtiments agricoles mais pas seulement. Avec sa société Photon…
Publicité