Aller au contenu principal

Porc: la castration pourrait être réservée aux éleveurs sous Siqo ou sous contrat

© Anjou Agricole

Alors que la castration à vif des porcelets sera interdite début 2022, un projet d'arrêté – actuellement en consultation avec les parties prenantes – vise à « subordonner » la poursuite de cette pratique (avec prise en charge de la douleur) à « un besoin spécifique d'approvisionnement en viande de porc mâle castré ». D'après ce texte, la castration ne pourrait être pratiquée que dans deux cas: soit dans le cadre d'un signe de qualité et d’origine (Siqo); soit « lorsqu’elle est rendue nécessaire par une exigence de qualité imposée au producteur par l’abatteur, compte-tenu des débouchés du produit ».

Plus grasse, la viande de porc castré est jugée indispensable pour la fabrication de certains produits comme la charcuterie sèche. Dans ce deuxième cas, l'abatteur « justifie de cette nécessité par une attestation délivrée par le préfet qu’il communique au producteur ». L'éleveur ne peut « recourir à la castration que lorsqu’il dispose de cette attestation et qu’il a conclu avec l’abatteur un contrat ». Un autre texte fait aussi l'objet d'une consultation (instruction technique fixant les modalités de l'anesthésie des porcelets). D'après plusieurs sources concordantes, l'annonce du cadre réglementaire de l'arrêt de la castration pourrait avoir lieu au Space de Rennes, après la prise de position de l'interprofession Inaporc attendue cette semaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité