Aller au contenu principal

Porc : un niveau de prix historique en 2019

© MPB - Réussir Agra

Au marché du porc breton (MPB), le dernier cours de l’année s’est établi à un niveau très élevé de 1,633 euro prix de base, ce qui porte le prix moyen de l’année à 1,496 euro, en hausse de 30 centimes par rapport à 2018, « soit une progression de 25 % ». Selon les analystes du MPB, « le cours n’avait pas été aussi élevé depuis l’année 1992 » et la crise de SDRP dans les pays du nord de l’Europe. Il s’agit d’une comparaison en euros courants, c’est-à-dire qu’elle n’est pas corrigée de l’inflation. Le MPB rappelle que ce niveau élevé, constaté partout en Europe, a pour origine « l’énorme demande chinoise » et l’épidémie de peste porcine africaine (PPA), qui sévit dans une partie de l’Asie du sud-est. En France, l’épidémie est toujours combattue dans la zone frontalière avec la Belgique. Fin novembre, la Chine estimait qu’elle allait fortement augmenter ses importations de porc en 2019, passant de 1,2 Mt en 2018 à 3 Mt. Le ministère chinois du commerce se disait d’ailleurs prêt « à encourager l’accroissement des importations ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité