Aller au contenu principal

« Pour être choisi, il faut être bon »

Souplesse, adaptabilité, projection sont les principes de fonctionnement sur lesquels la Caveb construit son avenir. Jeudi 13 avril à Parthenay, Abel Lumineau, président, et Arnault Gatignon, directeur, sont revenus sur cette stratégie.

Abel Lumineau (à gauche), président de la Caveb, et Arnaud Gatignon, directeur, se satisfont de la stratégie insufflée par la coopérative depuis le début des années 2000 et qui porte ses fruits.
Abel Lumineau (à gauche), président de la Caveb, et Arnaud Gatignon, directeur, se satisfont de la stratégie insufflée par la coopérative depuis le début des années 2000 et qui porte ses fruits.
© C.P.

Subir ou choisir. La Caveb œuvre depuis de longues années maintenant pour que de ces deux possibles, le second soit celui de son avenir. Investir dans l’aval en s’associant à des compétences reconnues est la stratégie de moyen et long terme développée depuis le début des années 2000 par la coopérative. « Dans nos outils commerciaux comme dans nos exploitations, nous avons des décisions à prendre qui, dans un environnement instable, doivent nous aider à tenir dans le temps, à passer les moments difficiles », croit Abel Lumineau au regard des résultats de l’année 2016 présentés jeudi 13 avril lors de l’assemblée générale organisée à Parthenay.

Effectivement, alors que l’environnement économique agricole était particulièrement difficile cette année, la coopérative apprécie la pertinence de ses choix. Son résultat consolidé est positif de 240 000 €. « Le travail avec la Sovileg en production ovine, mais également la SVEP et la Siabel en production bovine nous permet de compenser les moins de l’année », expliquent président et directeur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

19 marchés festifs tout au long de l’été
Lieu de convivialité, les MPP offrent aux agriculteurs une occasion de se faire connaître localement. Les agriculteurs se…
Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Publicité