Aller au contenu principal

Pour l’édition 2015 du Printemps à la ferme, Le Renard rouge ouvre les portes de sa tanière

Cette opération, portée par le réseau Bienvenue à la ferme, aura lieu ce week-end. Philippe Pierre et son équipe invitent un large public à découvrir l’entreprise et sa marque Renard rouge.

Philippe Pierre, gérant ; Jimmy Chupeau, commercial et Stéphanie Laurentin, préparatrice, ainsi que le reste de l’équipe accueilleront les visiteurs mobilisés dans le cadre de l’opération Vivez le printemps, portée par Bienvenue à la ferme les 18 et 19 avril.
Philippe Pierre, gérant ; Jimmy Chupeau, commercial et Stéphanie Laurentin, préparatrice, ainsi que le reste de l’équipe accueilleront les visiteurs mobilisés dans le cadre de l’opération Vivez le printemps, portée par Bienvenue à la ferme les 18 et 19 avril.
© N.C.

A Paris, à Tokyo, à Dubaï mais également à Gourgé, Parthenay ou Poitiers. Philippe Pierre est un chef d’entreprise qui ne s’interdit aucun débouché. Ses cailles, pigeonneaux et faisans, commercialisés sous la marque Renard rouge, il se plaît à les imaginer dans les fourneaux des plus prestigieux restaurants étoilés du Guide Michelin, mais également dans ceux plus modestes mais non moins honorables des familles deux-sévriennes.
Depuis trois ans, avec Christèle Crozier son associée, et bientôt son épouse, ils élèvent cailles et faisans. Ces gibiers pour lesquels l’élevage du Renard rouge, de longues semaines durant - sept à huit en moyenne pour les cailles - investit dans une alimentation adaptée aux objectifs de croissance lente, sont abattus sur place avant d’être commercialisés à des restaurateurs, abatteurs, grossistes, volaillers traditionnels, bouchers traiteurs. « La demande se développe. Pour satisfaire les besoins, nous allons chercher localement des producteurs de cailles mais également de  pigeonneaux », annonce Philippe.
Dès les premières heures de la reprise de l’entreprise, en 2011 pour l’abattoir et en 2012 pour l’élevage, Philippe s’est montré conquérant sur le marché parisien, également à l’export. En 2013, en adhérant au réseau Bienvenue à la ferme, la SARL les volailles du Renard rouge exprimait ses intentions pour le marché local. Au printemps de cette première année, l’opération porte ouverte structurée par la marque à la petite fleur connaît au lieu-dit les Douves un réel succès : 1000 personnes sont accueillies sur le site. Le Renard rouge prend goût à la vente directe ! « La sincérité dans les échanges nous offre un vrai retour sur la qualité de nos produits. C’est important », juge l’entrepreneur.
Aménagement du magasin, embellissement des extérieurs, extension de la gamme de produits transformés avec mise au point de terrines de faisans et de cailles, de rillettes, de saucisses sèches de cailles et de pigeons… chaque année un peu plus, le commerçant fourbit ses armes. Séduire sur son territoire fait désormais partie  de sa stratégie de développement.
Le  camion frigorifique à l’effigie de la marque le Renard rouge acquis dernièrement doit permettre le développement des livraisons dans un rayon de 100 km.
Samedi 18 avril  à partir de 14 h (*) et dimanche 19 avril toute la journée (*), avec leurs équipes - une petite vingtaine de personnes – Philippe et Christèle présenteront toutes leurs ambitions aux visiteurs attendus nombreux pour cette troisième participation à l’opération Printemps à la ferme.
L’élevage et les projets en cours de développement seront au cœur de ce week-end de découvertes.  A Gourgé, déterminés à avancer sur le segment des produits de qualité, Philippe et Christèle étudient la pertinence des parcours herbeux.  Quatre salles viennent d’être prolongées de volières. « Nous travaillons avec l’INRA de Tours. Des essais sont en cours. Avant de généraliser cet équipement, nous allons évaluer son bénéfice sur la qualité de la viande. » Le goût reste chez Philippe une priorité.

(*) Fermeture à 18 h.

Ils ouvrent leurs portes ce week-end

Thierry et Maryline Freret, Escargots de Gâtine, La Sinvelinière à Saint-Pardoux
au 05 49 63 69 69.
Didier et Sylvie Ragot Ferme du Puy d’Anché à Sauzé-Vaussais au 05 49 07 90 69.
Olivier et Béatrice Nocquet, Les Petits Vallons, Le Nougerat à Pouffonds au 05 49 29 30 83.
Alain et Dominique Gamin, Earl La Guittière à Pamproux au 05 49 76 39 24.
Joao Rodrigues, La Miellerie de Surimeau, 143 rue du Château Menu à Niort au 06 15 77 88 13.
Noëlle et Jean-Marie Maudet Earl La Croix, Frondiere à Moulins au 06 06 66 50 93.
Sylvie, Laurent, Yohann Jarry et Amélie Belaud, Earl Jarry, Puy Jean à Moncoutant
au 06 88 89 87 20.
Lydie, Didier et Bérengère Gaillard, Sarl Gaillard La Bouronnière à Ménigoute au 05 49 69 06 25.
Emmanuel Brilloux, Earl Canards Gras du Cebron, Champeau à Louin au 06 82 35 19 34.
Bernard et Martine Sourisseau, La Nicquetière à La Petite Boissiere au 05 49 81 60 66.
Alexis Teillet Sèvre Autruche, La Laimière à Courlay au 05 49 80 10 80 ou 06 62 81 23 63.
Sylvie Baudouin, Sarl Les Fromages de Sylvie, Chemin du Sabourin à Coulonges-sur-l’autize
au 05 49 75 56 25.
Michel et Denis Marboeuf, Ferme de Loujeanne, 2 chemin du Paradis, Fayolle à  Brulain
au 05 49 26 42 46.

Plus de détail sur http://www.bienvenue-a-la-ferme.com/poitou-charentes

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les poulaillers, une option toujours prisée
Pour sécuriser une trésorerie ou pérenniser un emploi, de nombreux exploitants montent des ateliers volailles en parallèle de…
Publicité