Aller au contenu principal

Pourquoi le département s’est désengagé de Résalis

Depuis le 1er janvier, un nouveau système a été mis en place concernant l’approvisionnement des collèges en produits locaux via Résalis. Gilbert Favreau, président du conseil départemental, s’explique sur les raisons de ce changement.

Gilbert Favreau
Gilbert Favreau
© G.R.

La convention qui avait été mise en place en 2013 entre le conseil départemental et Résalis n’existe plus dans sa forme d’origine. Pour quelles raisons ?
Le conventionnement mis en place à l’origine octroyait une forme de monopole à Résalis avec un groupement qui passait des marchés avec le conseil départemental. Cette convention n’existe plus depuis le 1er janvier 2017. Dès l’arrivée de la majorité actuelle, en avril 2015, nous avons été confrontés à des doléances des collèges, notamment les gestionnaires et les cuisiniers. Nous nous sommes aperçus que le dispositif était très complexe et très coûteux pour le département.
Le groupement de commande organisait des marchés avec les producteurs, Résalis était alors le fournisseur des collèges. Ces marchés, pour beaucoup d’entre eux, n’étaient pas véritablement respectés. Sur le premier semestre 2016 par exemple, seulement 23% des achats programmés ont été respectés. Le dispositif assurait certes un débouché aux producteurs mais ce débouché n’était pas fiable, notamment en ce qui concernait les livraisons.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité