Aller au contenu principal
Font Size

Prairie : un semis sous couvert de céréales

Afin de conforter le bilan fourrager en début de printemps, plusieurs solutions existent.

Les luzernes se développent mieux au printemps. 
Elles peuvent être sécurisées par un semis sous couvert.
Les luzernes se développent mieux au printemps.
Elles peuvent être sécurisées par un semis sous couvert.
© Redcap

Les stocks de fourrages sont parfois bien bas et certaines prairies sont à réimplanter. Mais comment faire cet automne ? Pour les prairies riches en légumineuses, il faut semer tôt et dans l’idéal « avant une petite pluie ». Une mission qui peut sembler quasi-impossible cet automne pour l’instant.
Pour les luzernes, il vaut mieux remettre cela au printemps. Les légumineuses se développeront mieux au printemps car les jours sont croissants et les températures augmentent.
Et pourquoi ne pas sécuriser avec un semis sous couvert ?
Autre solution : on peut implanter un semis de la prairie sous couvert de céréales ou un mélange céréales-protéagineux à récolter immature. Cette pratique permet de sécuriser l’implantation à l’automne ou au printemps. L’implantation de la culture annuelle et de la prairie se font au même moment, c’est-à-dire courant octobre.
Les essais réalisés à la ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou montrent que l’impact est très faible sur le rendement de la céréale en fourrage et la prairie est bien implantée. Les retours d’éleveurs de chèvres sont aussi positifs. Cette conduite permet également de limiter le salissement, de contourner l’aléa « fin d’été sec », tout en assurant une bonne implantation de la prairie, notamment des légumineuses. Cela permettra de conforter le bilan fourrager en début de printemps, par un pâturage, un affouragement ou une fauche en enrubannage du mélange implanté.
Avec des sécheresses estivales de plus en plus importantes et longues, il se peut que cette pratique se développe dans les années à venir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité