Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Précaution maximum pour les camions d’aliment

L’usine de Moncoutant s’est dotée cet hiver d’un portique pour désinfecter les véhicules. Une précaution de plus dans le dispositif de biosécurité.

L’usine de fabrication d’aliment a mis en place à l’automne dernier un portique de sécurité pour désinfecter les camions.
L’usine de fabrication d’aliment a mis en place à l’automne dernier un portique de sécurité pour désinfecter les camions.
© Bellavol

«L’épisode sanitaire que connaît le département des Deux-Sèvres depuis le début de cette année renforce l’implication de chacun dans la mise en œuvre des règles de biosécurité déjà en vigueur », commente Stéphane Landreau, directeur de Bellavol et de l’usine de fabrication d’aliment située à Moncoutant. Compte tenu de la circulation du virus sur le territoire, tous les professionnels engagés à quelque niveau que ce soit dans le processus de production appliquent de manière stricte les règles de protection des élevages. Sensibilisés, les éleveurs s’emploient à faire au mieux. « Des sas sont installés à l’entrée des bâtiments, chacun contrôle l’entrée des intrants sur l’exploitation », cite le responsable. Les techniciens mais également les chauffeurs de camions d’aliment sont incités à adapter leur comportement. « Les véhicules doivent être tenus propres », cadre-t-il. Un préalable à une désinfection efficace.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité