Aller au contenu principal
Font Size

Prélèvement à la source : choisir son taux avant le 15 septembre

Via l’espace personnel d’impôt.gouv.fr, les contribuables ont jusqu’au 15 septembre pour valider leur taux personnalisé ou opter pour un taux de base.

La communication des taux de base du foyer fiscal s’effectue 
via les avis d’imposition déjà disponibles sur le site Internet impot.gouv.fr.
La communication des taux de base du foyer fiscal s’effectue
via les avis d’imposition déjà disponibles sur le site Internet impot.gouv.fr.
© P.O.

Plus de décalage entre la perception et l’imposition sur les revenus. Le prélèvement à la source est définitivement acté depuis quelques jours. Il entrera en application en janvier prochain.
Le mode de recouvrement change mais pas le calcul, et le bénéfice des réductions et crédits d’impôt est maintenu. Il revêtira la forme d’une retenue à la source sur les salaires, pensions de retraite, allocations de chômage, et des acomptes pour les revenus sans collecteur comme les bénéfices agricoles et les revenus fonciers.

À quel taux ? Sont envisagés le taux nul pour les personnes non imposables, le taux personnalisé du foyer, ou individuel (propre à chaque membre du foyer sur option), déterminé d’après la dernière déclaration de revenu. Enfin, le taux non-personnalisé est possible pour les nouveaux redevables à l’impôt (appelé primo-déclarant), les contrats saisonniers ou encore, sur option, pour les personnes ne souhaitant pas que leur taux d’imposition soit communiqué à leur employeur.

Pour appliquer ces choix, il suffit de se rendre sur l’espace impôt.gouv.fr personnel avant le 15 septembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité