Aller au contenu principal

Calamités
Première ébauche de la refonte de la gestion des risques en prairies

© pxhere

C’est l’une des seules propositions qui se dégagent de la concertation menée depuis l’été dernier par le ministère de l’agriculture sur les outils de gestion des risques. À l’issue d’une réunion, le 5 mars, le rapporteur du ministère a paru résolu à proposer la réforme de l’indemnisation des sécheresses sur prairies dans le cadre du régime des calamités agricoles.
L’objectif est une harmonisation des critères d’évaluation des pertes du régime des calamités avec ceux de l’assurance multirisque climatique (MRC) des prairies afin de limiter les interférences entre les deux services.
Deux mesures d’harmonisation ressortent des documents présentés par le ministère : d’une part, l’utilisation exclusive des outils indiciels issus de l’observation satellitaire (à l’échelle communale) ; et d’autre part, la référence à une moyenne olympique de cinq ans (jusqu’à quinze ans actuellement pour les calamités), que le représentant de la Fnsea, Joël Limousin, souhaite allongée.
Les assureurs se plaignent depuis plusieurs mois du manque de « cohérence » de l’assurance et des calamités dans les cas de l’arboriculture et des prairies où ils coexistent (contrairement aux céréales et à la vigne). Ils constatent de surcroît une forte détérioration de l’image de l’assurance depuis une instruction des pouvoirs publics de 2018 ne permettant plus aux assurés de bénéficier des calamités.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Publicité