Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Safer
Progression maîtrisée du prix de la terre

Entre la Charente-Maritime et la Vendée, respectivement premier et dernier au classement régional, il y a 1380 euros d’écart à l’hectare.

 

D’ouest en est, une banane jaune traverse la France. C’est historique. Les terres à bas prix se trouvent ici. Ce croissant sépare deux zones françaises qui se caractérisent par un marché de la terre élevé. Au nord comme au sud, la pression foncière porte à 6000 euros de l’hectare la négociation moyenne. 

Le territoire de la Safer Poitou-Charentes/Vendée se trouve au cœur de cette zone reconnue bon marché. Le jaune pâle exprimant un prix moyen inférieur à 3000 euros y était largement répandu en 2005. Le prix moyen de la terre était de 2950 euros par hectare quand au niveau national les négociations moyennes atteignaient 4750 euros.

 

Evolution 

En quatre ans, le jaune pâle s’est transformé en jaune orangé. Il faut aujourd’hui débourser 392 euros de plus pour devenir propriétaire d’un hectare de terre agricole en Poitou-Charentes Vendée. Soit 3342 euros quand au niveau national le prix moyen, 5090 euros, reste largement supérieur.  

La Vendée est le département dont la revalorisation du prix de la terre agricole a été la plus importante sur cette période. 2070 euros en 2005, l’hectare a connu une revalorisation de 24% en quatre ans. Il coûte aujourd’hui 2580 euros. Une valeur qui malgré tout lui vaut la dernière place au classement de la région. En Deux-Sèvres et en Charente, avec +12, 5 % la terre se négocie respectivement 2810 euros et 3830 euros. En Charente-Maritime, l’inflation est de 11% avec un prix en 2009 de 3960 euros. C’est en Vienne que la progression a été la plus faible, 9% avec un prix en 2009 de 3530 euros. 

 


 

PY795M0A_0.pdf (71.12 Ko)
Légende
Evolution des prix par département, terres et prés libres
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité