Aller au contenu principal

L'évènement
Projet agricole départemental : agir pour ne pas subir

Donnant une vision sur dix ans, le projet agricole départemental (PAD) a été validé par l’ensemble des parties prenantes, le vendredi 6 décembre, lors d’une session élargie de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres.

Jean-Marc Renaudeau (au centre), président de la chambre d’agriculture, a profité de la session pour rappeler au préfet que deux ministres ont été sollicités pour venir signer le PAD, sans honorer jusqu’ici l’invitation.
© Chloé Poitau

À l’issue d’une gestation de neuf mois, qui a vu se multiplier les rendez-vous avec les représentants agricoles, collectivités, associations notamment environnementales, filières animales et végétales, et pendant lesquels se sont constitués des groupes de travail dédiés (valeur ajoutée, foncier et urbanisme, installation et transmission, emploi et formation, énergie…), le PAD 2020-2030 a été présenté le 6 décembre lors d’une session élargie de la chambre d’agriculture. Ne suscitant pas d’oppositions, sa validation politique locale a ainsi été entérinée.

Élaboré à partir d’un diagnostic de territoire révélant un secteur aux multiples failles, le document fixe des orientations stratégiques du secteur en priorisant trois objectifs pour les dix ans à venir : le remplacement d’un actif sur deux, la création de valeur ajoutée dans les exploitations et l’implication renforcée du milieu agricole dans la vie du territoire et la transition écologique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité