Aller au contenu principal

Le point sur la position de France stratégie
« Proportionner » les aides Pac au respect de l’environnement

© CA

«Les niveaux de rémunération des aides Pac ne sont pas proportionnés aux exigences environnementales », estime France Stratégie.

Ces conclusions se basent sur une étude comparée des aides Pac et de la littérature scientifique disponible sur les différents référentiels pouvant se réclamer de l’agroécologie, dont le bio, la HVE, ou les MAEC.

Dans un premier temps, l’organisme de réflexion placé sous l’autorité de Matignon a attribué un score à chaque référentiel en fonction de ses exigences en matière de préservation des ressources en sol et en eau, et des utilisations d’intrants. Résultat : la bio et la HVE sortent en tête. Ensuite, ils ont analysé les aides correspondantes. « Pour une même production (grandes cultures), mais à référentiel différent (MAEC, AB), les montants d’aide totaux sont plus importants pour une production moins exigeante sur le plan environnemental », constatent les auteurs. Par exemple, les aides au maintien en bio perçues en grandes cultures en Occitanie (100 €/ha en 2011-2014) seraient inférieures de 150 €/ha aux aides attribuées aux MAEC système de niveau 2.

Pour opérer un rééquilibrage, les auteurs proposent d’activer plusieurs leviers : intégrer l’agroécologie dans des cahiers des charges qualité existants ; soutenir davantage les cahiers des charges « à hauts scores d’exigences environnementales » existants (notamment bio et HVE) ; favoriser le développement des « référentiels à faibles scores d’exigences » (notamment les fermes Dephy), par exemple en augmentant la taxation des produits phytosanitaires.

Ces réflexions doivent être prises en compte lors des négociations finales sur la Pac, commencées fin août.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
Définition de l'agriculteur actif: l'État et les Régions d'accord pour 67 ans maximum

Dans le cadre de la concertation autour de la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), les…

Publicité