Aller au contenu principal

Nourries exclusivement à la gelée, leur destin sera royal

Chaque premier vendredi du mois, de mars à octobre, les lecteurs d’Agri 79 pourront butiner quelques connaissances fondamentales sur le monde des abeilles au gré de la nouvelle rubrique « Api Culture ». Ce mois-ci, l’organisation sociale de la ruche.

Une ruche compte entre 30 000 et 50 000 abeilles. Dès que les conditions météo le permettent, elles se mettent en quête de pollen et de nectar pour produire de la gelée royale ou du miel.
Une ruche compte entre 30 000 et 50 000 abeilles. Dès que les conditions météo le permettent, elles se mettent en quête de pollen et de nectar pour produire de la gelée royale ou du miel.
© C.P.

Une abeille n’est fécondée qu’une seule fois dans sa vie. « Par une quinzaine de mâles dont elle stocke la semence dans une spermathèque », décrit Michel Bonneau, animateur du rucher école de Celles-Sur-Belle. Cette étape délicate préfigure de l’avenir de l’essaim. Effectivement, entre le cinquième et le quinzième jour de sa vie, la jeune reine parcourt régulièrement quatre à cinq kilomètres pour être fécondée.

Puisque les mâles possèdent 100 % du patrimoine génétique de leur mère, cet éloignement permet de lutter contre la consanguinité. En revanche, il met la future et unique reproductrice de la ruche face à de nombreux dangers. « Elle peut servir de repas à un oiseau, elle peut être victime des intempéries. Elle peut également être mal fécondée. Si tel était le cas, une stérilité précoce pourrait compromettre l’avenir du groupe ».


Essentielle pour l’essaim dont elle assure le renouvellement, la reine ne porte pas pour autant à elle seule l’avenir de la colonie. Une ruche compte entre 30 000 et 50 000 abeilles. Cette densité de sujets est nécessaire pour assurer une activité indispensable à la survie du groupe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité