Aller au contenu principal

PSN: 5000 agriculteurs mobilisés dans le Grand bassin parisien, selon la FRSEA

© Fdsea 59-62

La mobilisation organisée le 2 avril par la FRSEA Grand bassin parisien a rassemblé, selon elle, près de 5000 agriculteurs opposés aux orientations du gouvernement sur le PSN (déclinaison française de la future Pac). Principal grief des manifestants: le nouveau système des éco-régimes, jugé trop exigeant et excluant de nombreux bénéficiaires des aides de la Pac.

Blocages routiers sur les autoroutes A10 et A13, convois de tracteurs dans la Marne, échange avec le ministre de l'Agriculture en visite dans le Loiret, manifestations devant les préfectures à Lille ou au Havre, rendez-vous avec les parlementaires ou les pouvoirs publics... La FRSEA Grand bassin parisien, qui regroupe 12 départements, a organisé des actions de la Normandie à la Champagne-Ardenne, en passant par l'Île-de-France et les Hauts-de-France, a constaté l'AFP.

«On veut lancer un avertissement à Emmanuel Macron» dont «on ne partage pas la vision» de la réforme de la Pac, explique Damien Greffin, président de la FRSEA Grand bassin parisien.

Les effets cumulés des scénarios présentés par la DPGE (ministère de l’Agriculture) risquent de «faire perdre de 50 à 70 €/ha aux producteurs de plaine qu’ils soient céréaliers ou éleveurs», estiment la FDSEA et les JA de Seine-et-Marne dans un communiqué du 29 mars.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité