Aller au contenu principal

Quand la téléréalité s’empare des problématiques sanitaires

La Farmer Academy s’est achevée il y a un mois par la victoire du binôme deux-sévrien. Cette web-série a permis de communiquer sur les maladies respiratoires des veaux et, par la même occasion, de soutenir l’association des races mulassières du Poitou.

Arnaud Pasquier, éleveur à Saint-Maurice-Etusson, et Laurent Tresse, vétérinaire à Argentonnay, sont passés rendre visite à l’association des races mulassières du Poitou avec un chèque de 5 000 euros gagné au cours de la Farmer Academy. Une rencontre sous l’œil de la caméra.
Arnaud Pasquier, éleveur à Saint-Maurice-Etusson, et Laurent Tresse, vétérinaire à Argentonnay, sont passés rendre visite à l’association des races mulassières du Poitou avec un chèque de 5 000 euros gagné au cours de la Farmer Academy. Une rencontre sous l’œil de la caméra.
© C.M.

Ils étaient à la fête mardi 14 février en voyant débarquer Arnaud Pasquier et Laurent Tresse, en tee-shirt et béret roses. En cette Saint-Valentin, l’éleveur de bovins, ovins, porcins et oies à Saint-Maurice-Etusson et le vétérinaire d’Argentonnay ont rendu visite à l’association des races mulassières du Poitou avec un beau cadeau : un chèque de 5 000 euros. En effet, le binôme a remporté il y a un mois la deuxième édition de la Farmer Academy, cette web-série sous forme de téléréalité qui avait cette année pour fil conducteur les maladies respiratoires des veaux. « Nous avons choisi de soutenir cette association car elle défend une race de grands animaux à faible effectif représentative de la région », explique Laurent Tresse.
Ce chèque soulage les finances de l’association, mises à mal par les baisses de dotations survenues en 2016 et qui ont poussé les dirigeants à réduire le nombre de manifestations de la structure. « Avec cet argent, nous allons notamment participer aux frais vétérinaires des éleveurs pour tenter de comprendre les problèmes d’infertilité que les juments rencontrent actuellement », indique Thierry Faivre, le président de l’association.
Tourné fin août dans le Calvados, chez le vainqueur de la première édition, le programme a vu quatre binômes s’affronter sur quatre thématiques : la mise en place de la vaccination, la détection précoce des maladies respiratoires, l’ambiance des bâtiments et le bien-être animal.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité