Aller au contenu principal
Font Size

MAE
Quatre nouveaux territoires concernés par les MAE

Parmi les dispositifs de mesures agro-environnementales qui accompagnent les aides PAC, les agriculteurs peuvent s’engager dans les MAE territorialisées. Ils ont jusqu’au 15 mai 2010 pour le faire.

 

Les mesures agro-environnementales ou MAE mises en place dans le cadre de la PAC visent à protéger les paysages, la faune, la flore, l’eau et ce, en contrepartie de versements des aides aux agriculteurs volontaires. En France, neufs dispositifs existent : PHAE, mesure rotationnelle (uniquement en 2010), aides à la conversion, aides au maintien de l’agriculture biologique, protection des races menacées, préservation des espèces végétales menacées, apiculture, MAE territorialisées et l’aide au système fourrager économe en intrants. Ce dispositif de mesures agro-environnementales territorialisées est construit par zone en fonction d’engagements unitaires définis au niveau national et qui sont déclinés selon des enjeux retenus par région.

Il y a actuellement 22 territoires sur les Deux-Sèvres qui proposent au plus deux mesures par type de couvert et qui sont définies selon l’enjeu eau ou biodiversité ou les deux. 

Pour s’engager dans ce dispositif l’agriculteur doit contacter les opérateurs de chaque MAE territorialisée (voir carte). Il doit ensuite réaliser un diagnostic environnemental et/ou d’exploitation et  joindre une attestation à sa demande de MAE dans le dossier PAC. 

Prairies, haies et eau

Des MAE t ont été proposées sur quatre nouveaux territoires pour 2010, et concernent pour trois d’entre eux des sites à enjeu eau et un site Natura 2000.

Les nouveaux territoires sont la MAE t Vallée de l’Argenton sur Argenton-les-Vallées, dont l’opératrice est la chambre d’agriculture  en partenariat avec la communauté de communes de l’Argentonnais, pour la réalisation du diagnostic environnemental. Les mesures proposées portent sur la gestion extensive de prairies, l’ouverture de parcelles embroussaillées ainsi que sur l ’entretien de linéaires de haies.

Les trois autres territoires concernés sont la Sèvre niortaise – Marais poitevin, la Boutonne et le territoire Syndicat mixte d’alimentation en eau potable 4 B (SMAEP 4 B). L’enjeu est la qualité de l’eau voire le maintien de la quantité d’eau. Pour les deux premiers, l’opératrice est la chambre d’agriculture et pour le dernier, l’opérateur est le SMAEP 4 B (Syndicat d’eau potable).

Marais poitevin 

Concernant le territoire du Marais poitevin, le complément ICHN (Indemnité compensatoire de handicap naturel) n’est pas maintenu dans les aides si les exploitants souscrivent à une MAE. Les exploitants en contrat d’agriculture durable (CAD) et/ou qui ont un engagement agro-environnemental (EAE), dont l’échéance est prévue cette année peuvent contractualiser la MAE Marais poitevin dès 2010. C’est le Parc interrégional du Marais poitevin qui réalise le diagnostic environnemental.

S’informer

Des réunions d’information sur les différents territoires pour lesquels la chambre d’agriculture est opératrice ou co-animateur sont prévues :

- les Carrières de Loubeau, mardi 2 février à 10h à la salle Saint- Joseph à la chambre d’agriculture de Melle ;

- la Vallée du Thouet amont, mardi 2 février à 10h à la salle Largeau à Secondigny ;

- la Vallée de l’Autize, jeudi 4 février, à 10h à la salle des fêtes de Fenioux ;

- le Marais poitevin, lundi 8 février, à 10h à la salle du conseil municipal à Amuré ;

- la Vallée de l’Argenton, mardi 9 février, à 10h à la salle des fêtes du quartier de Boësse à Argenton-les- Vallées ;

- le Ruisseau du Magot, lundi 22 février, à 10h à la salle de la mairie à Vasles.

Pour de plus amples informations, contacter la chambre d’agriculture : Emmanuelle Davail-Sauze au 05 49 77 18 56 ou Julie Cadu au 05 49 81 24 50.

 

HF5FOGBE_0.pdf (433.5 Ko)
Légende
Opérateurs MAE
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité