Aller au contenu principal

Droits et devoirs
Que faire si j’achète un animal qui s’avère dangereux ?

L’appréciation de la dangerosité doit s’opérer également par un tiers. Cela permet d’attester que l’animal présente une dangerosité anormale et excessivement élevée.
© D.R.

Lorsqu’une transaction porte sur un bovin constaté dangereux, l’acheteur peut engager une action en garantie. Il dispose d’un délai de sept jours calendaire à compter du dernier transfert de risques.

L’appréciation de la dangerosité doit s’opérer également par un tiers. Ce partage doit permettre d’attester que l’animal présente une dangerosité anormale et excessivement élevée.

Comme pour tous les accords interprofessionnels, c’est à l’acheteur d’apporter la preuve des éléments qui le conduisent à demander la résolution de la vente.

L’acheteur fait appel de la garantie du vendeur pour le cas d’un animal dangereux et doit apporter les preuves suivantes :

• l’animal acheté ne semblait pas nerveux chez le vendeur lors de la vente (réalité du vice) ;

• l’animal montre un comportement dangereux comme des signes de charge (gravité du vice) ;

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité