Aller au contenu principal

Iréo de Bressuire
Quelques nouveautés pour la filière machinisme

Le conseil d’administration de l’Iréo vient de faire sa rentrée. Dans les trois filières professionnelles déclinées du Bac au BTS, seule celle du machinisme enregistre des nouveautés cette année.

La filière machinisme présente des nouveautés pour cette rentrée 2010.
La filière machinisme présente des nouveautés pour cette rentrée 2010.
© S. Leitenberger

Elus ces derniers jours par les parents, les maîtres de stage et d’apprentissage, les membres du conseil d’administration de l’Iréo de Bressuire faisaient leur rentrée le 6 octobre. Ils sont trente à œuvrer en faveur du bon fonctionnement de l’établissement. Trente à dresser un cadre de vie et initier une ambiance de formation favorable à la réussite scolaire et donc personnelle des 410 jeunes inscrits dans l’une des sections de l’établissement privé bressuirais. 

Dans les trois filières professionnelles déclinées du Bac au BTS, seule celle du machinisme enregistre des nouveautés cette année. La voie scolaire n’enregistre aucun mouvement contrairement à celle par apprentissage. Une seconde bac pro maintenance des matériels agricoles accueille huit jeunes apprentis depuis la rentrée. 

« Une section qui répond à une demande des jeunes et des entreprises présentes sur notre territoire », justifie Lucie Guérineau, directrice de l’établissement. En partenariat avec le CFPPA du campus des Sicaudières, un Brevet professionnel travaux, conduite et entretien des engins agricoles (TCEEA), de niveau V, vient d’ouvrir. Huit  jeunes suivent les cours de l’enseignement général sur le site du campus des Sicaudières. La partie professionnelle et technologique se déroule dans les locaux de l’Ireo.

La filière agricole ne connaît pas de nouveautés. La filière services en milieu rural non plus. Pour cette dernière, les transformations seront pour la rentrée 2011. « Le Bac pro en trois ans entrera en application à cette date. » L’équipe de l’Iréo – une cinquantaine de salariés - s’y prépare déjà. Cette réforme doit être un plus pour les élèves. Mais, quand le centre enregistre déjà 100% de réussite aux examens dans cette filière professionnelle en 2010, il sera difficile de faire mieux. Faire aussi bien, en trois ans au lieu de quatre, sera l’objectif à atteindre. 

 


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
La CLS pose les briques d’une meilleure valorisation
Début septembre, la coopérative laitière de la Sèvre (CLS) a sorti un nouveau produit visant à sécuriser le revenu des éleveurs…
L’économie de gaz à effet de serre, un nouveau revenu à aller chercher
Alors que les exploitations cherchent à être les plus vertes possibles tout en améliorant leurs coûts de production, la vente de…
Publicité