Aller au contenu principal

Santé
Re-confinement : continuer à se faire dépister mais aussi à se soigner

En cette période sanitaire troublée par la Covid-19, la poursuite des dépistages ainsi que des soins médicaux courants est essentielle. Il en va de la santé de tous.

Les consultations chez les médecins généralistes ont baissé de près d’un tiers pendant le premier confinement.
© T. LANNIE-CCMSA

Le docteur Denis Smith, président du Comité régional de coordination des dépistages des cancers de Nouvelle Aquitaine (CRDC-NA), alerte sur le fait « qu’il y a déjà eu un retard mécanique lors de la première vague et qu’avec le confinement qui a repris, il serait très préoccupant que cette situation se reproduise ».
En effet, au printemps dernier, un grand nombre de bénéficiaires ont renoncé aux dépistages du cancer du sein ou du cancer colorectal.
Le premier confinement a provoqué l’annulation et le report de 24 % des mammographies par rapport à 2018 sur la même période. La baisse est un peu moins marquée en Nouvelle-Aquitaine, avec 16 %, mais cela représente tout de même 47 650 examens de moins. En ce qui concerne le cancer colorectal, le nombre de tests en moins dans la région est de 37 311.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité