Aller au contenu principal

Reconnaître des carences minérales

Des changements de couleurs, de décoloration ou de dessèchements des feuilles peuvent être synonymes de carences, lesquelles peuvent apparaître au stade 4-5 feuilles. Comment reconnaître les différentes carences ? Le conseil d’Arvalis Institut du végétal.

Le jaunissement puis le brunissement des bords de limbes est signe de carence en potasse.
Le jaunissement puis le brunissement des bords de limbes est signe de carence en potasse.
© Arvalis

Les accidents de culture liés à des carences apparaissent généralement à partir du sevrage. Une période au cours de laquelle le maïs passe d’une alimentation soutenue par les réserves contenues dans la graine à une alimentation exclusivement par les racines séminales et coronaires nouvellement formées.

Les indices pour identifier une carence
Des symptômes de changements de couleurs, de décoloration ou de dessèchements des feuilles peuvent être synonymes de carences. Une répartition en foyers sera aussi un indice pour s’orienter vers une carence. Les foyers peuvent être de plusieurs dizaines de m², liés à la variation de topographie ou de type de sol ou bien parfois présents sur cultures précédentes. Les symptômes peuvent aussi être homogènes sur la parcelle.
Des racines en mauvais état peuvent provoquer une rupture de l’alimentation de la plante et provoquer l’expression de nombreux symptômes sur le feuillage, en particulier des symptômes de carences. On parle alors de pseudo-carences ou de carences induites.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 8 juillet 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité