Aller au contenu principal

Recul du prix des agneaux en 2016

La baisse du prix des intrants ne compense pas le tassement du prix des agneaux.

© réseau ovin ouest et chambres d'agriculture

La poursuite de la baisse des prix des intrants en 2015 n’a pas permis de compenser le tassement du prix des agneaux, d’où une baisse de la marge des ateliers ovins, même si cette baisse reste nettement inférieure à celles subies par les ateliers bovins viande et grandes cultures. L’actualisation annuelle des systèmes du dispositif Inosys-réseaux d’élevage permet d’estimer l’impact de la conjoncture économique sur le revenu potentiel des élevages ovins, selon la conduite de l’atelier et les productions associées. Ces chiffres ne représentent pas une moyenne des résultats obtenus en élevage mais ils constituent une indication de la tendance qui devrait se dégager.
Sur l’ensemble de l’année, le prix des agneaux a légèrement reculé : la cotation nationale de France Agri Mer baisse de 1,5 % par rapport à 2015. Pour la troisième année consécutive, l’IPAMPA (indice des prix d’achat des moyens de production agricole) ovin viande est en recul de près de 2 % par rapport à 2015. La baisse s’est poursuivie pour les aliments achetés (3 %), les engrais (12 %), l’énergie (9 %). L’indice global reste toutefois supérieur de 14 % au niveau de 2007, avant la première flambée des prix des matières premières. Les primes touchées devraient être globalement du même niveau que celles de 2015, même si la convergence des DPU continue à impacter les systèmes les plus intensifs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité