Aller au contenu principal

Réduire le pourcentage de parcelles de maïs fourrage récoltées à surmaturité

Le stade optimal de récolte du maïs fourrage se situe à 32-33 % MS de la plante entière. Pourtant, depuis quelques années, Arvalis constate la surmaturité des récoltes.

© Arvalis

La date de floraison est un indicateur de la période de récolte. Quand on parle du stade floraison pour le maïs, il s’agit de la floraison femelle. Elle correspond à l’apparition des soies à la pointe des épis. Elle se produit 8 à 10 jours après la sortie des panicules au sommet des plantes, un phénomène qui est bien visible depuis le bord du champ. Noter la floraison aide les éleveurs, les Cuma, et les entrepreneurs à planifier les récoltes et optimise la qualité des ensilages pour les élevages. Se tromper ne serait-ce que de trois jours à la floraison se répercutera sur la date de récolte et les exploitants prennent le risque d’augmenter de deux points (voire plus en année chaude) la teneur en matière sèche de l’ensilage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité