Aller au contenu principal

Le billet
Regarder dans la même direction

© Coop de l'eau

Il y a un an, sur le territoire de la Sèvre niortaise, agriculteurs, associations environnementales, élus, administrations, agences et collectivités ont trouvé un protocole d’accord autour de l’eau, pour une agriculture durable. À partir de l’automne, nous avons ainsi démarré un travail de terrain pour déterminer le schéma directeur de biodiversité sur les périmètres de Mauzé-sur-le-Mignon et Sainte-Soline. À cette occasion, agriculteurs et environnementalistes ont pu expliquer ce qu’ils attendaient les uns des autres. Avec une grande qualité d’écoute. À travers ce travail commun, nous avons pu apprendre à « lire » un paysage, à comprendre comment le redessiner avec des haies mais aussi des corridors écologiques.

Ces ateliers autour du paysage et de la biodiversité sont l’occasion - légitime - pour nous agriculteurs, d’exprimer notre passion pour notre métier mais aussi la complexité de nos systèmes d’exploitation ; ils sont aussi, pour les associations environnementales, le lieu opportun d’un partage de connaissances. Leur expertise dans les domaines qui leur sont propres nous est indispensable pour avancer. À chaque fois, les maires et les administrations nous ont accompagnés. J’en profite pour remercier Isabelle David, préfet des Deux-Sèvres, pour son investissement à nos côtés.

Le dialogue se construit, le paysage aussi, et bientôt les retenues d’eau pour sécuriser l’agriculture. Le protocole de la Sèvre niortaise est ambitieux mais notre territoire le mérite. Les différents acteurs, plutôt que s’opposer, ont choisi de s’écouter, se comprendre pour construire ensemble. En acceptant de regarder dans la même direction, Deux-Sèvres nature environnement, la coordination de défense du Marais-Poitevin, le conseil départemental, la fédération de la pêche, le Gods, la chambre d’agriculture, la coop de l’eau, offrent au projet en construction, des fondations solides. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité