Aller au contenu principal

Relations commerciales: Serge Papin veut généraliser les contrats pluriannuels

© DR

La prise en compte du coût des matières premières agricoles doit devenir «non négociable» dans la fixation des prix entre agriculteurs, industriels et distributeurs, plaide l'ancien patron de Système U Serge Papin dans un rapport à destination de Julien Denormandie et Agnès Pannier-Runacher, respectivement ministre de l'Agriculture et ministre déléguée à l'Industrie, et que l'AFP a pu consulter.

Sa principale recommandation consiste à rendre «obligatoire» la signature d'un contrat pluriannuel entre l'agriculteur et l'industriel.

Ce contrat doit prévoir «des clauses mécaniques d'indexation du prix basées sur la hausse ou la baisse des intrants qui ont un impact sur le prix de la matière première agricole».

En aval, au moment de la négociation entre l'industriel et la distribution, «la quote-part du prix de la matière première agricole doit figurer comme un élément non-négociable», estime M. Papin. Il juge «probable que cette recommandation phare nécessite de repasser par la loi».

Dans le quotidien Les Échos, le 23 mars, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie affirme mener des discussions avec les parlementaires pour que ces recommandations «soient suivies d'effet». «Toutes n'ont pas besoin du cadre législatif», y explique-t-il. «Dans l'idéal, les amendements aux textes, les modifications nécessaires, devraient être apportées dès cet été afin que les prochaines négociations commerciales se déroulent dans un nouveau contexte».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité