Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Remboursement «infondé» des aides bio: la Conf' et la Fnab attaquent l'Etat

© Fnab

Plus d'une centaine d'agriculteurs sont concernés par une demande de remboursement des aides européennes pour la conversion en bio, une demande «infondée», conséquence d'une erreur administrative, selon un communiqué commun de la Confédération paysanne et de la Fnab (agriculteurs bio) du 1er juillet. Les deux organisations ont «engagé contre l'Etat une action en reconnaissance de droit» devant le Conseil d'Etat. Selon elles, ces agriculteurs passés en bio entre 2011 et 2014 se sont vus demander «un remboursement qui peut aller jusqu'à 15 000 euros», voire «des pénalités jusqu'à 10 000 euros». «Il s'agit généralement d'aides à la conversion, a indiqué à l'AFP Guillaume Riou, président de la Fnab. Ces aides sont adossées à des contrats de cinq ans, qui prévoient l'obligation d'implanter deux cultures différentes dans cette période. Ces cinq ans étant parfois à cheval sur deux programmations d'aides Pac, l'administration n'a pas pris en compte la culture semée lors de la première programmation. Malgré un décret pris le 26 mai qui prévoit la levée des sanctions «lorsque le non-respect constaté résulte d'une erreur de l'autorité compétente», «l'Etat a refusé de rouvrir les dossiers», a indiqué Guillaume Riou. Les organisations ont adressé un recours gracieux au ministre de l'Agriculture, qui a quatre mois pour répondre, avant le déclenchement de l'action de la Conf' et de la Fnab.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Agriculture de conservation, Deux-Sèvres.
La plante nourrit les animaux, les racines le sol
Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il…
Record de vente de béliers rouge de l’Ouest
106 reproducteurs rouge de l’Ouest ont été vendus, à la station de contrôle individuelle de Saint-Hilaire-du Bois.
Heurts et malheurs du vivre-ensemble
Chartes des riverains et de bon voisinage : les travaux sont engagés pour fixer les règles dans l’espace rural. Si les…
Publicité