Aller au contenu principal

Remboursement «infondé» des aides bio: la Conf' et la Fnab attaquent l'Etat

© Fnab

Plus d'une centaine d'agriculteurs sont concernés par une demande de remboursement des aides européennes pour la conversion en bio, une demande «infondée», conséquence d'une erreur administrative, selon un communiqué commun de la Confédération paysanne et de la Fnab (agriculteurs bio) du 1er juillet. Les deux organisations ont «engagé contre l'Etat une action en reconnaissance de droit» devant le Conseil d'Etat. Selon elles, ces agriculteurs passés en bio entre 2011 et 2014 se sont vus demander «un remboursement qui peut aller jusqu'à 15 000 euros», voire «des pénalités jusqu'à 10 000 euros». «Il s'agit généralement d'aides à la conversion, a indiqué à l'AFP Guillaume Riou, président de la Fnab. Ces aides sont adossées à des contrats de cinq ans, qui prévoient l'obligation d'implanter deux cultures différentes dans cette période. Ces cinq ans étant parfois à cheval sur deux programmations d'aides Pac, l'administration n'a pas pris en compte la culture semée lors de la première programmation. Malgré un décret pris le 26 mai qui prévoit la levée des sanctions «lorsque le non-respect constaté résulte d'une erreur de l'autorité compétente», «l'Etat a refusé de rouvrir les dossiers», a indiqué Guillaume Riou. Les organisations ont adressé un recours gracieux au ministre de l'Agriculture, qui a quatre mois pour répondre, avant le déclenchement de l'action de la Conf' et de la Fnab.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les travaux vont pouvoir commencer pour sept réserves

Jeudi 28 mai, le Tribunal administratif de Poitiers a rendu une première décision concernant l’autorisation environnementale…

Publicité