Aller au contenu principal

Capr’Inov 2020
Rendez-vous les 24, 25 et 26 novembre à Niort

Le salon sera placé sous le signe de l’installation. Sur fond de sécurité sanitaire, les organisateurs préparent un écrin pour les jeunes générations. L’avenir de la filière se construit aussi dans les allées de Capr’Inov.

Samuel Hérault, président du salon (à gauche) présente les nouvelles forces vives de Capr’inov : Marina Graveleau et Alexandre Jorigné.
© Christelle Picaud

Règles de sécurité, Capr’I Cup, prix de l’innovation, plateau télé… vendredi 12 juin, il suffisait de pousser la porte de la salle de la mairie de la Chapelle-Bertrand pour être projeté à fin novembre. Le conseil d’administration de Capr’inov est à l’œuvre. Les 24, 25 et 26 novembre, le rendez-vous bisannuel aura bien lieu à Niort. « Le salon réunit moins de 5 000 visiteurs par jour. Nous n’avons aucune raison de suspendre notre travail. Et d’autant moins que les acteurs de la filière sont déjà nombreux à répondre présents », témoigne Samuel Hérault, président du salon. À fin juin, les organisateurs comptent le même nombre d’inscrits qu’il y a deux ans, pour une surface plus vaste.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité