Aller au contenu principal
Font Size

Taxes foncières
Répercuter au locataire l’exonération de 20 %

La loi de finances pour 2006 a institué une exonération de 20% de la TFPNB. Mesure qui s’appliquera lors du paiement du fermage 2009.

L’exonération de 20% de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) porte sur la base d’imposition constituée par le revenu cadastral. Elle ne s’applique que sur la part revenant aux communes et aux intercommunalités et, le cas échéant, sur celle des syndicats de communes.

Une répercussion de l’exonération sur le locataire

Conformément au Code général des impôts, la taxe foncière est établie au nom du propriétaire. Le législateur a eu la volonté de faire de l’exploitant le bénéficiaire exclusif de cette mesure. Ainsi, l’article L.415-3 du Code rural stipule que « le montant de l’exonération de la taxe foncière sur les propriétés non bâties doit, lorsque ces terres sont données à bail, être intégralement rétrocédé aux preneurs des terres considérées ».

Comment répercuter l’exonération ? 

Rappelons tout d’abord que pour les biens pris à bail, une fraction du montant global de la TFPNB est à la charge du locataire. A défaut d’accord amiable entre le propriétaire et le locataire, cette fraction est fixée à 20% (art. L.415-3 du Code rural).

La répercussion de l’exonération s’applique de la façon suivante :

- lorsque le pourcentage de la taxe foncière mis à la charge du preneur est supérieur ou égal à 20%, le preneur rembourse au bailleur une fraction de la TFPNB égale à la différence de ces deux pourcentages multipliée par 1,25 ;

- lorsque le pourcentage de la taxe foncière mis à la charge du preneur est inférieur à 20%, le bailleur déduit du montant du fermage dû par le preneur une somme déterminée en appliquant au montant de la TFPNB un taux légal à la différence entre ces deux pourcentages multipliés par 1,25.


48K1IN9A_0.pdf (25.59 Ko)
Légende
Exemples
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité