Aller au contenu principal

Crise
Retour sur la filière horticole : « On est devenu fragile »

La filière horticole a été particulièrement touchée par la fermeture des magasins pendant le confinement. Elle repart avec quelques pétales en moins. 

Frappée au plus mauvais moment, la filière pourrait perdre 200 millions d’euros de chiffre d’affaires. Les 25 millions d’aides apparaissent bien peu, aux yeux des professionnels.
© Philippe Moinet

Pour sauver roses, tulipes et hortensias de la benne, l’entreprise Moinet & Fils les avait offerts aux soignants fin mars. Pendant le confinement, la fermeture des établissements avait privé les horticulteurs de débouchés, les contraignant à vider les serres de leurs stocks. 

Trois mois après, « la situation s’est améliorée dans les Deux-Sèvres », d’après Philippe Moinet, négociant horticole et représentant de la FNPHP (*) dans le département. La reconnaissance des plants potagers comme produits de première nécessité a permis la réouverture des points de vente à partir du 15 avril.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité