Aller au contenu principal

Retrouver l’équilibre avec la rotation des cultures

Le 27 mai, lors de la visite des essais mis en place par Coréa Poitou-Charentes, les agriculteurs ont participé à l’atelier rotation. Les conseillers de la chambre d’agriculture et les techniciens de la coopérative ont abordé les bénéfices à diversifier la rotation des cultures.

La fréquence de retour des cultures contribue également à limiter les risques parasitaires : 2 ans pour les céréales d’hiver, 5 ans pour les pois-féverole-colza, 6 à 7 ans pour la luzerne (en photo) et le trèfle.
La fréquence de retour des cultures contribue également à limiter les risques parasitaires : 2 ans pour les céréales d’hiver, 5 ans pour les pois-féverole-colza, 6 à 7 ans pour la luzerne (en photo) et le trèfle.
© Coop de France Déshydratation

La simplification des pratiques et l’évolution des systèmes de culture, avec une spécialisation et une rotation courte rentable à court terme, sont parfois sources de déséquilibre pour la fertilité des sols, la préservation de la santé des végétaux (pression parasitaire plus forte) et la rentabilité des exploitations. Les phénomènes de résistance des adventices aux herbicides sont observés de plus en plus couramment et la pression parasitaire est parfois difficile à contrôler. Il est donc intéressant de réintroduire une diversité des cultures dans l’assolement et de réajuster les pratiques culturales pour apporter de la durabilité à la rotation. Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Publicité