Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Retrouver l’équilibre avec la rotation des cultures

Le 27 mai, lors de la visite des essais mis en place par Coréa Poitou-Charentes, les agriculteurs ont participé à l’atelier rotation. Les conseillers de la chambre d’agriculture et les techniciens de la coopérative ont abordé les bénéfices à diversifier la rotation des cultures.

La fréquence de retour des cultures contribue également à limiter les risques parasitaires : 2 ans pour les céréales d’hiver, 5 ans pour les pois-féverole-colza, 6 à 7 ans pour la luzerne (en photo) et le trèfle.
La fréquence de retour des cultures contribue également à limiter les risques parasitaires : 2 ans pour les céréales d’hiver, 5 ans pour les pois-féverole-colza, 6 à 7 ans pour la luzerne (en photo) et le trèfle.
© Coop de France Déshydratation

La simplification des pratiques et l’évolution des systèmes de culture, avec une spécialisation et une rotation courte rentable à court terme, sont parfois sources de déséquilibre pour la fertilité des sols, la préservation de la santé des végétaux (pression parasitaire plus forte) et la rentabilité des exploitations. Les phénomènes de résistance des adventices aux herbicides sont observés de plus en plus couramment et la pression parasitaire est parfois difficile à contrôler. Il est donc intéressant de réintroduire une diversité des cultures dans l’assolement et de réajuster les pratiques culturales pour apporter de la durabilité à la rotation. Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Entre deux pluies, les moissons profitent de l’éclaircie
Orge, colza, pois et, ici et là, blés dur et tendre : les battages se sont intensifiés dans la moitié sud du département. Qu’elle…
Publicité