Aller au contenu principal

Laiterie
Laiterie de Saint-Saviol : Schreiber renonce au projet de reprise

L’annonce d’un plan social, la présentation d’un repreneur en début d’été, et finalement, une année qui démarre avec la fin du projet de reprise par Schreiber : côté émotions, ça a plutôt été les montagnes russes pour les salariés de la laiterie de Saint-Saviol. 

Quand l’entreprise laitière américaine Schreiber s’est présentée pour reprendre la laiterie de Saint-Saviol cet été (dont l’arrêt de l’activité́ du site et sa fermeture étaient initialement programmés pour octobre dernier), les salariés n’y croyaient plus. « Mais ses représentants nous ont dit : « N’ayez crainte, ça va se faire à 100 % », se souvient Gérald Granger, délégué du personnel au sein de l’entreprise. « Tout est allé très vite. On a été invité en juillet à aller visiter une yaourterie à Cléry (Meuse) pour laquelle l’industriel avait investi 85 M€. » À Saint-Saviol aussi, Schreiber était prêt à engager des travaux pour un montant de 30 millions d’euros. « Il y avait plus d’une trentaine d’emplois supplémentaires à la clé, et tous les emplois étaient sauvés ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité