Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Rotations de cultures : alterner pour mieux valoriser

Il est temps de réfléchir ses rotations pour répondre au mieux aux besoins des éleveurs caprins.

© J.J.

80% des éleveurs caprins non-pastoraux sont polyculteurs-éleveurs. Les rotations permettent de répondre aux besoins de l’éleveur (alimentation du troupeau, ventes éventuelles) tout en respectant les contraintes du milieu (sol, climat, gestion des bio-agresseurs).
Dans nos systèmes caprins, la prairie, souvent avec légumineuses, est une bonne tête de rotation. Elle permettra d’enrichir le sol en matière organique et en azote, de nettoyer, d’aérer et de structurer le sol, tout en stimulant son activité biologique.


Pour valoriser cela, on poursuit avec des céréales : maïs, blé, orge puis des protéagineux (pois, féverole, lupin…). Certains délais de retour sont conseillés pour limiter les bio-agresseurs : 2 années pour le blé, l’orge, le triticale, le maïs ; 3 années pour le colza ; 4 années pour le pois et l’avoine ; 5 années pour la luzerne et le tournesol.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité